Rénovation du quartier

Gewobag.

80% d’énergie sans émission de CO₂ pour le quartier de Zurich-Albisrieden.

Cela est rendu possible grâce à une utilisation de la chaleur résiduelle: le chauffage et l’eau chaude de 611 appartements en devient ainsi plus écologique.

Utilisation intelligente des rejets thermiques.

Les centres de données avec serveurs génèrent à eux seuls une grande chaleur résiduelle qui n’est pas forcément utilisée. C’est de là qu’est née l’idée de valoriser les rejets thermiques du centre informatique de la ville de Zurich et de les utiliser pour les deux lotissements de Gewobag à Zurich-Albisrieden. La température de ces rejets oscille entre 18 et 44 degrés Celsius et constitue donc une source d’énergie idéale pour des pompes à chaleur. Les deux lotissements, qui étaient auparavant alimentés par des sources d’énergie fossile provenant de deux centrales différentes, sont désormais approvisionnés par une seule centrale, à 80% sans émission de CO₂.

Un réfrigérant sans impact.

Une pompe à chaleur à l’ammoniac fournit une capacité de chauffage de 2,1 MW. L’ammoniac, un réfrigérant inorganique, séduit par ses avantages environnementaux: il ne contribue ni à l’appauvrissement de la couche d’ozone, ni à l’effet de serre.

  • 4750 MWh/a
    de besoins en chaleur, 80% sans émissions de CO₂
  • 4220 MWh/a
    d’économies de combustibles fossiles
  • 1120
    tonnes d’économies de CO₂ par an. Cela correspond à 420 000 litres de mazout.

Économie en combustibles fossiles.

Comparé à un approvisionnement énergétique avec des combustibles fossiles, il est possible d’économiser environ 420 000 litres de mazout par an. Cela correspond à 18 camions-citernes. Cette économie permet non seulement à la ville de Zurich de faire un pas de plus vers la société à 2000 watts, mais est aussi rentable d’un point de vue économique.

Telefon Icon
Contactez-nous
×
Votre demande. Nos coordonnées.
Civilité
Filtre anti-spam
Pour éviter les messages indésirables, veuillez répondre à la question suivante: